Cet article s’adresse particulièrement aux étudiants de l’ISEN. De plus, cet article raconte les différentes étapes pour valider son départ à Heriot Watt pour l’année 2015/2016. Les procédures de l’ISEN peuvent avoir évoluées depuis…

 

Au début de l’année de M1, je suis rentré d’une session d’été à l’Université de Sherbrooke. Fort de cette expérience à l’international, ma volonté de faire ma cinquième et dernière année à l’étranger était d’autant plus forte. J’avais cependant une condition, la faire dans une université anglophone. En effet, l’anglais est un outil INDISPENSABLE pour un ingénieur et le FCE est le minimum conseillé par la CTI mais n’est pas assez pour être performant en entreprise. D’autant que l’économie numérique est un des fers de lance de la mondialisation.

A cette période, la seule université anglophone où l’ISEN avait envoyé des étudiants en double diplôme, était Heriot Watt University. Je me suis donc renseigné sur le site internet et j’ai demandé des informations à la responsable internationale de l’époque.

Les étapes étaient donc les suivantes :

  1. Lors du conseil de classe du premier semestre, le conseil donne un avis favorable ou défavorable en fonction des résultats du premier semestre et du niveau d’anglais.
  2. Ensuite, il nous a fallu passer l’IELTS, la certification nécessaire pour partir à Heriot Watt. Le niveau minimum demandé est variable en fonction des masters. Les dates de l’examen sont disponibles sur le lien suivant : Ici.
    A l’ISEN, aucun cours n’était prévu pour aider les étudiants voulant partir à l’international cependant nous avons fait la demande à la direction d’allouer un professeur pour nous aider à travailler cette certification. Ainsi, un professeur nous a donné des cours le mercredi soir pour nous entraîner à l’examen.
    Petit conseil : A mon époque, il était possible de valider son diplôme avec une certification autre que le FCE. Je vous incite donc à passer cette certification plutôt que le FCE et vous faire rembourser un montant que celui du FCE.
  3. Entre Février et début Mars, nous nous sommes inscrits sur le site web de Heriot-Watt pour remplir le dossier de candidature (Si vous le remplissez assez tôt, vous pouvez avoir 10% de réduction sur votre master)
  4. Nous avons passé notre certification à Marseille au British Council début Mars. Il nous a fallu attendre 2 semaines pour avoir le résultat en ligne et 3-4 pour recevoir le document officiel et l’uploader sur le site d’Heriot Watt.
  5. Suite à cela nous avons reçu, le 27/04, une offre conditionnelle de Heriot Watt dont la condition était la validation de mon année de M1 à l’ISEN.
  6. La dernière étape était donc le conseil de classe du second semestre de M1. Celui-ci étant initialement prévu le 30/06, nous avons fait une demande le 12/06 pour qu’il soit avancé pour les étudiants dont les résultats ne nécessitaient pas de débats afin de pouvoir confirmer les logements, réserver les billets d’avions et bénéficier de la réduction de 10%. Cette demande nous a été malheureusement refusée et nous avons récupéré nos bulletins le 30 Juin. Le résultat est que nous avons bien été accepté et nous avons tous trouvé un logement cependant nous n’avons pas pu bénéficié des 10% de réduction sur les frais de scolarité à Heriot Watt…
    Pour ceux qui s’apprête à postuler à Heriot Watt, je vous conseille donc de prévenir l’ISEN de cela afin qu’ils l’intègrent à leur process 5 mois avant.

 

Pour tous les étudiants qui hésitent, sachez une chose. C’est une opportunité qui ne se présentera qu’une seule fois dans votre vie et qui vous permettra de rencontrer des personnes de tous les pays et de profiter une année dans une ville ayant une vraie âme étudiante. Vous avez tout à gagner et rien à perdre ! 😉

 

Advertisements